PUBLICITÉ

EN PAGE COUVERTURE - La Capitale groupe financier

6 décembre 2012 - Par Johanne Martin

À l’image de La Capitale

Il s’intègre parfaitement dans la trame architecturale de la colline
Parlementaire… tout comme dans les valeurs mutualistes que
promeut l’entreprise. Symbole de fierté, le nouvel immeuble qui
abrite le siège social de La Capitale groupe financier se veut un
« cadeau fait à la ville de Québec » en même temps qu’il témoigne
de la volonté de l’assureur de poursuivre sa route sur le chemin de
l’excellence.

« La Capitale souhaitait se réinvestir en
immobilier. Cet édifice, c’est un peu notre
legs pour le 400e anniversaire de la ville et
c’est aussi l’expression de la fierté. Sous le
même toit se trouvent maintenant toutes
nos lignes de produits, un toit qui, sur les
plans architectural et environnemental,
a cependant posé tout un défi », résume
le président du conseil et chef de la
direction de la mutuelle, M. René Rouleau.

Amorcés il y a trois ans, les travaux
permettent en effet à la fois de
concrétiser le souhait de La Capitale
de se rapprocher de l’administration
publique québécoise – dont les employés
représentent la clientèle première – et
de regrouper en un seul lieu le personnel
disséminé un peu partout sur le territoire.
Mais le bâtiment qui prend place dans
un environnement historique devait se
fondre dans le décor tout en révélant une
esthétique contemporaine.

L’architecte de renom Dan Hanganu, en
collaboration avec un consortium formé
des firmes Hudon et Julien (maintenant
CoArchitecture) ainsi que Lemay et
associés, a donc imaginé la nouvelle
construction de 10 étages qui jouxte
l’immeuble existant. Les sept premiers
niveaux présentent un recouvrement
de pierre calcaire (la même que celle de
l’hôtel du Parlement) provenant de Saint-
Marc-des-Carrières et les trois derniers, un
revêtement fait de verre.

« Le calcaire est un matériau qui vieillit
bien, qui demeure noble. Le verre,
lui, confère à la structure confiée à
l’entrepreneur Verreault, en collaboration
avec Epsylon, son côté aérien et ne
masque pas les bâtiments voisins ; il les
met au contraire en valeur. Puis il y a cette
tour qui constitue la signature de l’oeuvre
et qui contribuera à la magie des nuits
de Québec par la mise en lumière dont
elle fera l’objet. Des plaines d’Abraham,
on verra même l’éclairage ; ce sera dans
l’horizon ! » commente M. Rouleau.

Certification LEED®

À l’intérieur, les deux parties de
l’édifice – l’existante et la nouvelle –
fusionnent. « Ce sont les mêmes
normes ; il n’y a pas de rupture du point
de vue de l’espace », confirme le chef
de la direction, qui vise l’obtention
d’une certification LEE D®-NC Or pour
la construction qui totalise
300 000 pieds carrés et qui sera
officiellement inaugurée ce printemps.

Hall d'entrée
Hall d’entrée

Au chapitre des standards LEED®,
l’immeuble se distingue notamment par
sa faible consommation en eau potable
et en énergie, dont la récupération de
chaleur provenant de la salle des serveurs,
mais aussi par la gestion responsable des
rebuts générés tout au long des travaux,
rebuts qui ont été ou seront, pour une
bonne part, récupérés. Sur six étages,
tous les espaces de stationnement se
retrouvent en outre en sous-sol.

« Une attention particulière a également
été portée à la qualité de vie des
employés, enchaîne le président. Ici,
la lumière naturelle, la ventilation,
l’acoustique et la vue sur l’extérieur sont
exceptionnelles. Ajoutons que les aires
de vie et de repos ont été améliorées
de façon notable et que le service de
cafétéria, assuré par Groupe Excelso, est
irréprochable à l’égard de la qualité et de
la variété des menus. »

Lounge au rez-de-chaussée
Lounge au rez-de-chaussée
Salle de repos au 7e étage
Salle de repos au 7e étage

En ce qui a trait à l’aménagement des
aires de travail, le deuxième étage se
démarque par son centre de conférence
et de formation. Une des salles de
conférence peut accueillir jusqu’à
150 personnes. « Dans la tour, à chaque
étage, une salle de réunion a été
aménagée. Et partout dans l’édifice,
de l’équipement à la fine pointe de la
technologie a été installé pour répondre
aux besoins du personnel. »

Gestionnaire de réservation des salles de réunion
Gestionnaire de réservation des salles de réunion
Salle de réception au 10e étage
Salle de réception au 10e étage
Une des 7 salles de réunion dans la tour
Une des 7 salles de réunion dans la tour
Salle du conseil au 10e étage
Salle du conseil au 10e étage

Pour parvenir à compléter la construction
dans les délais prévus et parce que le
bâtiment devait pouvoir continuer
à héberger les employés pendant les
travaux, une logistique très stricte a
dû être observée. « Les employés ont
été très patients et compréhensifs,
tient à souligner le gestionnaire. Tout le
monde était convaincu que le résultat en
vaudrait la peine et tout le monde s’est
mobilisé. »

Dans le dossier, M. Rouleau insiste par
ailleurs sur la collaboration remarquable
dont l’entreprise a bénéficié de la part de ses
partenaires et de la Ville de Québec. « Ce qui me
rend extrêmement fier aussi, c’est que tout a
été fait par des gens de chez nous. Au Québec,
nous avons vraiment beaucoup de talent ! »

Parlant de talent, La Capitale ne manquera
pas, au cours des prochains jours, de marquer
l’agrandissement et la modernisation de
son siège social par la pose, devant l’entrée
principale de l’immeuble, d’une oeuvre
réalisée par un artiste professionnel et
qui évoquera la mutualité. En janvier, un
concours sera également ouvert, cette fois
aux employés de l’administration publique,
pour garnir le hall de l’édifice.

« Nous offrons à la ville et à la mutuelle
une construction qui perdurera pour les
75 années à venir, une construction qui rend
en même temps hommage aux bâtisseurs de
La Capitale, fruit de 75 ans d’efforts et dont le
labeur est à l’origine d’une grande famille »,
termine René Rouleau.

Photos : Louis Arthur | Claude Mathieu

Information

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ