PUBLICITÉ

La résilience : une affaire de courage, de persévérance et… de passion !

20 février 2020 - Par Annie Fortin, Le Groupe Structura

La résilience ! Un terme de plus en plus dans l’air du temps. Il désigne la capacité d’un individu à surmonter les situations traumatiques, à rebondir pour continuer à se développer de façon positive malgré l’adversité. C’est aussi vrai dans la vie personnelle qu’en affaires, où les risques font partie du quotidien. À cet égard, la résilience est une très bonne alliée de la prise de risque.

J’ai connu à plusieurs reprises les montagnes russes en tant qu’entrepreneure, notamment au début de la vingtaine, alors que je m’étais lancée dans l’événementiel. Après deux années de vent dans les voiles, mon entreprise n’a pas résisté à la récession du tournant des années 2000. Expérience difficile, mais ô combien instructive à maints égards ! J’en ai retiré plein d’enseignements sur le plan professionnel, mais cette déconvenue a été très révélatrice quant à ma capacité à retomber sur mes pattes pour repartir encore plus forte. Cela dit, j’ai côtoyé beaucoup d’entrepreneurs dans ma vie, et j’ai constaté que la résilience est le dénominateur commun de ceux qui restent en affaires. Les autres, chez qui se trouvent pourtant de très bons entrepreneurs, survivent péniblement aux difficultés.

La résilience se conjugue habituellement au courage et à la persévérance, des atouts sans lesquels on ne saurait rebondir après une épreuve. Il n’empêche que lorsqu’on creuse davantage, on découvre que ces qualités s’abreuvent indéniablement de la passion. Je pense que lorsqu’on se passionne pour quoi que ce soit, on puise en soi la détermination voulue pour continuer quoi qu’il advienne, car la passion est plus forte que les déceptions. Mieux encore, chaque traversée de désert enrichit notre sac à dos d’expériences et accroît notre assurance grâce à laquelle nous pouvons non seulement surmonter les coups durs, mais aussi développer des façons de les prévenir, d’aplanir les montagnes pour atteindre de nouveaux sommets. Et cette force ne s’illustre pas qu’en affaires, mais aussi dans notre vie personnelle.

Je pense que lorsqu’on se passionne pour quoi que ce soit, on puise en soi la détermination voulue pour continuer quoi qu’il advienne, car la passion est plus forte que les déceptions.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été entrepreneure dans l’âme, et ce, dès la maternelle ! Personne dans ma famille n’est entrepreneur, personne ne m’a inculqué ce désir intérieur d’entreprendre des choses. À six ans, je cueillais des bleuets et je les ensachais pour aller cogner aux portes afin de les vendre. Et ça marchait ! Je faisais de même avec des roches que je ramassais sur la rive du lac Saint-Jean avant de les peindre. J’ai toujours aimé bâtir des choses et imaginer des solutions à toutes sortes de problèmes. J’ai naturellement l’étonnante capacité, en une minute, de contrôler comment je me sens et d’effectuer le recul nécessaire pour réagir le mieux possible à une situation.

Il était donc cohérent que, tôt ou tard, j’aie le désir profond de mettre ma résilience naturelle au service de mes collègues entrepreneurs. Avec Le Groupe Structura, je peux les accompagner et les conseiller quant aux façons de gérer positivement les coups durs. Depuis toujours, j’ai en fait cette « mission d’aide », ce goût d’apporter ma contribution dans la vie d’un entrepreneur, d’une organisation ou d’un réseau. De faire rayonner le courage et la persévérance découlant de la passion. Car, avouons-le, il faut être un peu fou pour choisir l’entrepreneuriat… Mais c’est tellement stimulant !

À propos d’Annie Fortin
Annie Fortin est présidente et chef de la direction de Le Groupe Structura

Pour en savoir davantage sur Le Groupe Structura : legroupestructura.com

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X