PUBLICITÉ

Maestro Bernard Labadie dirige l’Orchestre philarmonique de Monte-Carlo

28 octobre 2021 - Par Jean Chouzenoux, correspondant européen

Sur la photo : Maestro Bernard Labadie et les musiciens de l’OPMC accueillent les applaudissements des spectateurs à l’Auditorium Rainier III.

Le samedi 23 octobre dernier, nous étions quelques Québécois dans la salle pour assister au concert intitulé L’âge d’or du Baroque, dirigé magistralement par notre chef d’orchestre québécois, Bernard Labadie.

Au programme, des oeuvres de Kraus, Gluck, Haydn, Mozart et une place de choix pour le soliste à la flamboyante carrière internationale, Emmanuel Pahud, flûtiste virtuose. Invité par l’Orchestre philarmonique de Monte-Carlo (OPMC), M. Labadie en était à une première prise de contact avec les musiciens monégasques. Le courant est passé entre le chef québécois et ses musiciens, si l’on se fie à l’harmonie et au son qu’ils ont su créé en si peu de temps. Sous la houlette de Maestro Labadie et d’un coup de baguette, les spectateurs ont été conquis.

Un chef au parcours international

Natif de la ville de Québec, Bernard Labadie est considéré comme l’un des principaux chefs d’orchestre internationaux des répertoires baroque et classique. Fondateur des Violons du Roy et son directeur musical pendant trois décennies, il continue d’être le directeur musical de la Chapelle de Québec qu’il a aussi fondée en 1985. Son parcours international est jalonné d’escales à New-York, Berlin, Francfort, Paris, Chicago et bien d’autres cités encore où il a dirigé nombre d’orchestres. Rappelons qu’il a également été directeur artistique de l’Opéra de Québec et de l’Opéra de Montréal. Au chapitre de la reconnaissance, soulignons qu’il a été nommé Officier de l’Ordre du Canada et Chevalier de l’Ordre National du Québec.

Une rencontre à la québécoise…

J’ai eu le plaisir de côtoyer Bernard dans les années 1990, à l’époque où je siégeais à la Fondation de l’Opéra de Québec. Comme nous partagions aussi une passion commune pour le monde du vin, c’est ensemble que nous avons créé l’événement La dégustation de Prestige vin & opéra, bien sûr en collaboration avec la Société des alcools du Québec (SAQ).

La joyeuse bande réunie après le concert. De gauche à droite : Chantal Ouimet, Dominique Bibor, votre chroniqueur (Jean Chouzenoux), Valérie Peynaud, Marlène Nourcy, Jean-Pierre Peynaud, Bernard Labadie, Alain Brunet et Mahjoub Elhamakani.

C’est fort de ce lien que Bernard m’a annoncé sa venue à Monaco la semaine dernière. Un concours de circonstances a fait en sorte que d’ex-collègues de la SAQ (et toujours amis !) étaient en vacances dans la région. C’est avec enthousiasme qu’ils ont accepté de partager cette soirée avec nous. Et voilà comment, en moins de deux, six Québécois se sont fièrement retrouvés à l’auditorium Rainier III pour assister à l’unique représentation de ce concert.

Avec son amabilité légendaire, Bernard a accepté de se joindre à nous après le spectacle pour de sympathiques retrouvailles. Une fois le chef détendu, nous avons passé un moment fabuleux. Pour l’occasion, la Place du Casino de Monaco s’était faite douce et belle… par mille feux éclairés.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 25 novembre au 23 décembre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ