PUBLICITÉ

Un nouveau projet de loi en immobilier

8 juin 2022 - Par - Magazine PRESTIGE -

Sur la photo : Christine Gervais et Vicky Gagnon, courtières immobilières chez Engel & Völkers Québec.

Le saviez-vous ? À partir du 10 juin 2022, il n’est plus possible pour un courtier immobilier résidentiel de représenter à la fois le vendeur et l’acheteur dans une transaction immobilière.

« Avec le nouveau projet de loi 5, un acheteur d’une propriété résidentielle devra dorénavant travailler de pair avec son propre courtier immobilier afin de protéger ses intérêts et s’assurer une loyauté à son égard », nous ont révélé Vicky Gagnon et Christine Gervais, courtières immobilières chez Engel & Völkers Québec.

D’ailleurs, les deux parties devront également signer ensemble un contrat de courtage. Ce document officiel viendra donc établir que le professionnel est bel et bien le représentant du client dont il est question. En résumé, la notion d’équité sera davantage renforcée et permettra la solidification de la valeur du courtier.

Pour en savoir davantage

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 24 juin au 10 octobre 2022
Du 16 juin 2022 au 16 juin 2023
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ