PUBLICITÉ

Yves Boissinot, Andrée Thiffault et Dominique Boivin, pharmaciens affiliés à Familiprix

1er novembre 2012 - Par Johanne Martin

Une institution dans Saint-Sacrement

À l’intérieur du 1317, chemin Sainte-Foy, des clients discutent entre eux alors que d’autres échangent avec l’un ou l’autre des pharmaciens en place. Ils viennent de partout pour profiter d’un contact privilégié, pour demander conseil… et parce qu’ils s’y sentent en confiance. Le tableau n’est pas nouveau : dans le quartier Saint-Sacrement, la scène se répète depuis 90 ans. Bienvenue à la Pharmacie Yves Boissinot, Andrée Thiffault et Dominique Boivin, affiliée à Familiprix.

Maurice Boissinot, 1e génération.
Maurice Boissinot, 1e génération.

« L’histoire de l’entreprise est intimement liée à celle du quartier et de sa communauté. Ouverte en 1922 par mon grand-père, Maurice Boissinot, la pharmacie sert encore de lieu de rencontre, tout comme elle est devenue une référence en raison de son engagement à l’égard de la clientèle », lance d’emblée Yves Boissinot, pharmacien et copropriétaire du commerce.

Jean Boissinot, 2e génération.
Jean Boissinot, 2e génération.

Le professionnel de la santé raconte qu’à une certaine époque, la pharmacie, située tout juste en face de l’église Saint-Sacrement, accueillait les paroissiens qui s’y rassemblaient après la messe pour converser ou pour déguster une crème glacée, autrefois vendue à l’intérieur même de l’établissement.

Peu à peu, des liens se sont créés et un fort sentiment d’appartenance s’est développé, contribuant à la fidélisation des clients. Plusieurs des dossiers ouverts aujourd’hui chez Boissinot, Thiffault et Boivin appartiennent d’ailleurs à des représentants d’une quatrième génération de membres d’une même famille.

« Les gens ont toujours pu compter sur mon grand-père, tout comme ils ont pu compter sur mon père, Jean. C’est ce qui fait notamment notre force », déclare celui qui a contribué à poursuivre la tradition en participant à la mise sur pied, il y a 34 ans, d’un service d’urgence par l’entremise d’un numéro de téléphone accessible 24 heures par jour, service peu répandu, sinon unique à Québec.

Une nouvelle association

Si trois générations de Boissinot ont jeté les bases de la relation privilégiée qu’entretient la pharmacie avec sa clientèle, deux associées, Andrée Thiffault et Dominique Boivin – devenues respectivement copropriétaires en 2004 et le 1er septembre cette année – sont venues enrichir la dynamique de l’établissement et forment, avec Yves Boissinot, l’actuelle équipe de direction.

« Nous nous complétons très bien tout en ayant chacun notre expérience et nos forces. Ce qui nous unit, c’est notre amour de la profession et le fait que notre priorité sera toujours de bien s’occuper de chaque client, de prendre le temps nécessaire avec chaque personne », explique Andrée Thiffault, qui a d’abord été employée de l’entreprise, entreprise qu’elle n’a jamais quittée depuis le début de sa pratique, en 1987.

Reddition complète de l'Allemagne. Fermeture toute la journée, 1re fois depuis 25 ans.
Reddition complète de l’Allemagne. Fermeture toute la journée, 1re fois depuis 25 ans.

La pharmacienne insiste par ailleurs sur la fidélité du personnel en place. « L’équipe est importante ; nous avons des gens autour de nous qui ont choisi de nous accompagner dans notre mission il y a longtemps déjà et qui font preuve d’un grand professionnalisme. L’esprit d’entraide et de proximité qui règne ici, c’est l’âme de la pharmacie », ajoute-t-elle, signalant que l’établissement maintient aussi une excellente collaboration avec tous les autres professionnels du réseau de la santé.

Engagés dans leur milieu

Si, dans le commerce considéré comme une institution dans Saint-Sacrement, les clients viennent chercher le contact avec le pharmacien, les trois associés multiplient également les occasions de se rapprocher des citoyens du quartier par leur engagement social.

« Nous trouvons particulièrement important de soutenir nos clients dans un autre contexte que celui de la pharmacie. Non seulement participons-nous au financement de nombreuses initiatives locales, mais nous sommes aussi présents aux activités organisées dans notre milieu », intervient Dominique Boivin.

« De toutes les manières possibles, mon père s’impliquait déjà dans la communauté, rappelle Yves Boissinot. Il a entre autres pris part à la mise sur pied de la Maison d’accueil Kinsmen », enchaîne celui qui a lui-même occupé un poste d’officier à l’Association des gens d’affaires de Saint-Sacrement pendant plus de 25 ans.

Aujourd’hui, la Pharmacie Yves Boissinot, Andrée Thiffault et Dominique Boivin appuie notamment le YMCA, les scouts et le Camp Saint-Sacrement. « Nous encourageons le bénévolat. Dans le secteur, on dit souvent : “Va voir Boissinot !” parce qu’on ne dit non à rien… ou presque ! », rapporte le pharmacien-propriétaire.

Pour les trois associés, ce retour d’ascenseur va de soi. Ils tiennent d’ailleurs à remercier toute la clientèle pour sa fidélité et le précieux lien de confiance qui l’unit à l’établissement. La priorité accordée à la santé, à l’accessibilité, à la compétence, au professionnalisme et à l’humanisme ont amené la pharmacie à devenir une institution au cours des 90 dernières années. C’est ainsi qu’ils souhaitent qu’elle perdure pour les 90 années à venir…

Information

  • 1317, chemin Sainte-Foy, Québec
  • Tél. : 418 527-3451
PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ