Recherche

Chantal Pilon, Fondation IUCPQ

18 juin 2024 | Marie-Josée Turcotte

Chantal Pilon, Fondation IUCPQ

© Marjorie Roy, Optique Photo

Chantal Pilon, directrice générale de la Fondation IUCPQ

Depuis le mois de janvier de cette année, Chantal Pilon est la nouvelle directrice générale de la Fondation IUCPQ. Pour cette femme native de Québec, qui a acquis 27 années d’expertise en communication, gestion des affaires et philanthropie dans la région du Bas-Saint-Laurent, il s’agit d’un retour aux sources, mais aussi d’une occasion inouïe de redonner à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, qui a sauvé la vie de sa fille.

AU CŒUR DE SES PASSIONS

UNE NOMINATION NATURELLE

Comprendre la mission que l’on défend est essentiel pour bien accomplir son travail. Or, Chantal Pilon possédait déjà une longueur d’avance à cet égard, puisqu’à l’âge d’un mois seulement, son bébé a dû subir deux opérations à cœur ouvert très délicates. Ce fut une période très difficile pour toute la famille. Aujourd’hui âgée de 25 ans, sa fille, qui vit aussi avec de multiples défis, se porte bien grâce à deux éminents chirurgiens cardiaques de l’IUCPQ. « Le slogan de la campagne majeure de financement de la Fondation IUCPQ, Donnez une deuxième vie, un deuxième souffle, résonne très fort en moi », confie la mère reconnaissante de trois enfants en santé.

DE L’AUDACE ET DU COURAGE

Le parcours personnel de Chantal Pilon et son côté humain faisaient d’elle une candidate idéale pour remplacer Josée Giguère, qui a dirigé la Fondation IUCPQ au cours des huit dernières années. Départ à la retraite pour l’une, nouveau défi pour l’autre. Non seulement Mme Pilon a-t-elle dû concilier avec courage son rôle de mère et de proche aidante tout en menant une carrière exigeante, mais elle a fait le choix audacieux de quitter un milieu de vie au sein duquel elle était bien ancrée pour revenir s’installer à Québec. « Mais je carbure aux défis et j’aime sortir de ma zone de confort », lance celle qui fut notamment directrice générale de la Fondation de l’UQAR, directrice générale du comité organisateur de la 57e Finale des Jeux du Québec de Rimouski, propriétaire de l’Agence G, présidente de la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski−Neigette, directrice générale de la Société de promotion économique de Rimouski et directrice des communications pour TELUS.

Titulaire d’un baccalauréat en relations industrielles de l’Université Laval, Mme Pilon s’est aussi impliquée au fil des années auprès de plusieurs fondations en lien avec le développement et la protection de l’enfance. « J’aime ouvrir des portes pour les jeunes », raconte celle qui, lors des derniers Jeux du Québec, a permis d’intégrer une finale de baseball féminin, ce qui s’avérait une première.

ASSURER LA PÉRENNITÉ DE LA FONDATION

Les défis ne manqueront certes pas au cours des prochaines années, mais pour atteindre ses objectifs, la nouvelle directrice compte s’appuyer sur son équipe, tout aussi dynamique qu’elle, et collaborer avec les forces vives de l’Institut ainsi que la communauté des donateurs et partenaires d’affaires pour préparer la médecine de demain. Tous ces projets essentiels exigent du financement, mais la campagne qui se clôture cette année est en voie d’atteindre son ambitieux objectif de 45 millions de dollars.

Preuve indéniable que les maladies sociétales sont au cœur des préoccupations de tous, l’activité- bénéfice Au cœur de vos passions, qui s’est déroulée le 24 mai dernier, a par ailleurs permis d’amasser une somme record de 1 050 828 $ ! Un résultat époustouflant combiné à un record d’assistance de 700 convives. « C’était une première depuis la création de l’événement et ce fut une soirée magique ! », expose celle qui compte aussi, parmi ses objectifs, accroître la notoriété de l’IUCPQ. « L’Institut est un véritable fleuron québécois, mais force est de constater que la population en général le connaît assez peu, et pourtant ! Son expertise est unique dans les secteurs de la cardiologie, de la pneumologie et de l’obésité- métabolisme, et sa renommée est internationale. Nous devrions tous être fiers de ce que l’IUCPQ accomplit », conclut la directrice générale, déjà reconnue pour sa force tranquille et son énergie contagieuse.

Vous souhaitez contribuer à la mission de la Fondation IUCPQ ?

La 15e édition du Cyclo-Défi IUCPQ aura lieu le 8 septembre prochain.

Pour en savoir davantage :

rêver

Gérer le consentement