Recherche

Concevoir l’atelier idéal

3 mars 2011 | Pierre Paradis, designer

Concevoir l’atelier idéal
Hommes au travail

Messieurs, un espace en particulier vous concerne dans la demeure : l’atelier. Comment en faire un endroit agréable et très bien organisé ? Voici quelques conseils.


On le mentionne parfois à la blague, mais l’atelier est un lieu mythique de l’imaginaire masculin. C’est normal : tous les hommes partagent ce besoin d’exprimer leur côté bricoleur. Comment organiser votre aire de travail afin d’en tirer le maximum ?


Ma première suggestion : prenez le temps de définir à quelles activités servira votre atelier : mécanique, sculpture, construction, menuiserie ? La réponse à cette question est primordiale parce qu’elle déterminera plusieurs détails par la suite. D’abord, les dimensions de la pièce : la manipulation de menus objets ne demande pas le même espace que celle de gros matériaux. Ensuite, elle vous orientera sur l’endroit où installer l’atelier. Par exemple, l’utilisation de vernis qui émettent des vapeurs fortes peut devoir entraîner l’aménagement d’une annexe séparée de la maison. Enfin, les fonctions que vous associerez à la pièce permettront d’estimer le rangement à prévoir.


En général, les outils qui servent plus fréquemment sont disposés sous forme de rangement ouvert — tablettes, crochets sur du fond de treillis. Pour le reste, prévoyez des modules de classement. Par exemple, la compagnie Zone Garage propose d’intéressantes unités sur mesure formées d’armoires et de tiroirs recouverts de métal brut.


Pour ce qui est de la surface de travail, elle doit être ultra robuste, en mesure de résister à tous les chocs. Certains la préfèrent centrale, d’autres, en modèle comptoir le long d’un mur. Dans les deux cas, une hauteur parfaitement adaptée au bricoleur est nécessaire pour assurer une position confortable.


D’autres détails importants


Odeurs, poussières et autres particules volatiles… Je vous rappelle que le système de circulation d’air en est le premier véhicule. Celui-ci devra donc être ajusté aux activités tenues dans l’atelier pour éviter que ces nuisances affectent le reste de la maison. Un mot maintenant sur l’éclairage : fluorescent de préférence, il doit combiner les aspects directionnel et général.


Pour terminer, Messieurs, cet espace est le vôtre : alors, exprimez-vous ! Vous n’êtes pas sûrs des couleurs ou des éléments décoratifs à choisir ? Inspirez-vous d’une thématique — modèle de voiture, équipe sportive, film fétiche — qui reflète votre personnalité.



Où aménager l’atelier ? Les options :


  • Au sous-sol

  • Au garage

  • Dans une pièce de la maison prévue à cet effet

  • Dans une annexe indépendante de la demeure




Rangement, propreté, confort et sécurité -
Quelques trucs :



  • Disposer d’un aspirateur réservé uniquement à l’atelier;

  • Dans le choix des couleurs, éviter le blanc;

  • Aménager un évier ou une grande cuve;

  • Recouvrir le plancher d’un enduit à base de résines polyuréthane ou époxydes pour une résistance à toute épreuve;

  • Prévoir des dispositifs qui permettent de mettre sous verrou les matières et outils dangereux;

  • Installer un système de son et une télé pour plus de convivialité;

  • Multiplier les prises d’alimentation électrique.




Les matériaux à favoriser


  • Les composites de bois

  • L’acier inoxydable

  • Les recouvrements de métal brut




Le conseil du pro :


Même si vous disposez de tout le sous-sol pour bricoler, mieux vaut délimiter clairement une zone qui servira d’atelier. L’espace de travail y sera structurée de manière beaucoup plus efficace. Et rappelez-vous d’évitez les accumulations et les surcharges.


*Propos recueillis par Brigitte Trudel


Gérer le consentement