Recherche

Douches, robinetterie et accessoires

5 mai 2011 | Jacques Demers, designer, Jacques Demers Designer

Douches, robinetterie et accessoires


Misez sur l’élégance et le raffinement



Lignes douces et épurées, matériaux nobles et esprit spa : donnez-leur priorité dans votre salle de bains et profitez des bienfaits d’une atmosphère relaxante tous les jours de l’année.


La salle de bains est l’une des pièces où j’ai observé la plus grande évolution au cours des dernières années. Bien plus qu’un espace utilitaire, elle s’est transformée en véritable milieu de vie, dont le rôle essentiel est d’assurer détente et bien-être à ses occupants. Pour favoriser cette ambiance, on doit à tout prix éviter la surcharge. Les matières nobles, les lignes douces, l’épuration du style et l’éclairage contribuent aussi à cette atmosphère. À la lumière de cette ligne directrice, revoyons ensemble quelques éléments du décor.


D’abord, quel type de douche ?

Deux options s’offrent à vous : les modèles établis à partir d’une base existante (bac receveur) ou les douches conçues sur mesure. Dans le cas des modèles établis, ils mesurent en moyenne 36 po par 36 po et jusqu’à 60 po par 36 po. Ils doivent être entourés de deux ou trois murs. On doit installer des portes, des parois de verre et recouvrir les murs de céramique autour de ces bases. Ce choix est plus limitatif en termes de dimensions et de design, en raison des normes déjà établies, mais en revanche, il demande moins d’ajustement de plomberie. La seconde option, quant à elle, c’est-à-dire la douche conçue sur mesure, s’avère plus complexe sur ce plan. Par contre, elle s’ouvre sur une variété infinie de formes et de dimensions : douches ouvertes ou fermées, espace pour deux, jets de corps et tropicaux multiples, effet « niveau de plancher » très élégant… Que vous optiez pour la première version ou la seconde, le verre clair, sans motifs ni moulurations, est préférable pour les portes et cloisons.


Lavabos, éviers et vasques


Quant aux lavabos, éviers et vasques, la plupart correspondent à deux tendances : modèles sur plan ou sous plan (encastrés). Les sous plans se fondent avec la vanité et peuvent même être creusés dans le comptoir, selon la matière. Les éviers se déclinent dans divers matériaux (voir encadré 2), tandis que les meubles et les vanités affichent des matières naturelles (granit, pierre, marbre, ardoise, céramique, bois exotique…), de laque et d’acier inoxydable.


La robinetterie


Enfin, un mot sur la robinetterie : les modèles avec monotrou, mono-commande et effet de chute dominent l’industrie. Un mécanisme thermostatique stabilisateur assure un contrôle du jet et de la chaleur, surtout pour la douche. La matière à privilégier demeure le chrome. Évitez cependant l’acier inoxydable brossé, qui requiert beaucoup d’entretien, et le mélange des finis.



Les tendances actuelles :



  • Le retour des formes arrondies : éviers, robinetterie, baignoires…;

  • Les bains autoportants;

  • Les douches tropicales et multijets de corps;

  • Les finis très mats ou très lustrés;

  • Les toilettes avec cuvette suspendue, réservoir encastré, évacuation murale discrète;

  • La chromothérapie comme composition d’éclairage dans le bain ou la douche (on joue sur l’effet thérapeutique de la couleur).




À surveiller :

  • Le retour du laiton brillant et de l’or;

  • Les sanitaires de couleur noire;

  • Le verre fumé pour les parois de douches.





Évier, vasque, lavabo et bain : les matériaux



  • Le CristalplantMD: nouveau matériau, lisse et compact, fini satiné ou mat, taux élevé de charge minérale (crystal) et faible d’acrylique, écolo et résistant;

  • Le polymère synthétique : variété de couleurs et facile d’entretien, moins résistant;

  • Le composite de résine : possibilités limitées dans les formes;

  • Le verre : clair, fumé, semi-transparent, coloré;

  • L’acier inoxydable;

  • La porcelaine.





Le conseil du pro :



Le secret d’une salle de bains réussie ? Une planification sérieuse et une juste évaluation de vos besoins. Cette étape est cruciale. Songez-y : si on a toujours la possibilité de modifier l’emplacement du mobilier de la chambre ou du salon, le bain, la douche et les autres sanitaires ne peuvent, eux, question de plomberie, être déplacés après leur installation.

Gérer le consentement