Recherche

Éclats de verre et de modernité

8 septembre 2013 | Jacques Demers, designer, Jacques Demers Designer

Éclats de verre et de modernité
Synonyme d’ouverture, d’espace et de légèreté, le verre permet sans contredit d’assurer à nos décors une allure moderne. Cap sur la transparence intemporelle !


Vous l’aurez remarqué du côté commercial : les immeubles
de verre ont la cote depuis plusieurs années. Il faut dire qu’en
plus d’être d’une grande durabilité, le verre est également un
matériau intemporel. Dans nos intérieurs, en plus de présenter
un gage de modernisme, il ajoute une touche très luxueuse
lorsqu’on le travaille en épaisseur (trois quarts de pouce).
Éclats de verre
et de modernité


Comment est fabriqué le verre ?


C’est un composé de sable de silice mêlé à de la chaux et à
de la potasse, le tout cuit à haute température. En plus de son
allure unique (seul matériau transparent qui existe), le verre
possède de nombreuses qualités. Il est solide, ne pourrit pas, ne
s’altère pas et il résiste parfaitement à l’eau.


Il comporte toutefois des limites : étant donné qu’il n’est
pas élastique, il peut se briser facilement. Cela dit, il existe
divers procédés qui visent à le solidifier (voir tableau). Autre
limitation : c’est un mauvais conducteur de chaleur. Toutefois,
des techniques ont été développées pour améliorer ses
performances énergétiques, notamment l’insertion, entre des
parois de verre, d’un gaz qui libère de la chaleur en réaction au
froid.


Enfin, on ne le réalise pas toujours, mais la couleur naturelle du
verre comporte des reflets verdâtres. Cela dit, tous les types de
verre peuvent être colorés par une laque dont on enduit le dos
de la surface. Autre possibilité dans le cas du verre laminé (voir
tableau) : un film coloré ou texturé peut être placé entre deux
feuilles de verre pour un plus grand choix de couleurs et un
effet très chic.





LES VERRES LES PLUS CONNUS




VERRE TREMPÉ
(durci par procédé de trempage thermique ou chimique)



Particularité: De deux à cinq verre fois plus résistant que le verre standard. S ’égraine lorsqu’il se casse.


Utilisation: Mobilier , rampes et comptoirs, fenêtres et portes-fenêtres, douches et cloisons.


VERRE THERMOFORMÉ
(chauffé à plus de 1 000 degrés et liquéfié)



Particularité: Polyvalence dans les formes puisque moulé.


Utilisation: Mobilier, comptoirs, lavabos, douches, objets d’art.


VERRE LAMINÉ OU FEUILLETÉ
(assemblage de feuilles de verre séparées par un intercalaire)



Particularité: Très résistant (verre blindé). Ne se désagrège pas à l’impact. Bon isolant acoustique.


Utilisation: Parois pare-flammes, marches et planchers, murs de douches, rampes et cloisons.


VERRE SABLÉ OU TRAITÉ À L’ACIDE



Particularité: Effet givré et texture poreuse (sablé : grain plus gros; acide : grain plus fin)


Utilisation: Cloisons ou portes à motifs, comptoirs (acide seulement)





PÂTE DE VERRE
(mélange pâte + verre liquéfié, moulé et cuit)



Particularité: Pas complètement clair. Texture ardue à travailler.


Utilisation: Carreaux de mosaïque.


CRISTAL
(le verre dans sa version, la plus luxueuse)



Particularité: Grande transparence, grande brillance.


Utilisation: Luminaires, bijoux, objets d’art et de table.


VITRAIL
(assemblage de parties verrées assemblées avec plomb ou laiton (Tiffany))



Particularité: Très fragile. Généralement installé dans un cadre pour plus de solidité. Fabrication artisanale.


Utilisation: Objets d'art, lampes, mobilier et éléments architecturaux.



VERRE SOUFFLÉ



Particularité: Technique artisanale très ancienne.


Utilisation: Vaisselle, Vases et beaux objets.




LE CONSEIL DU PRO :




La qualité de la pose du verre est
déterminante, en particulier dans le cas
d’éléments architecturaux. Si le travail est
mal réalisé et qu’en conséquence, le verre
« travaille », des bris sont assurément à
prévoir.

Gérer le consentement