Recherche

La buanderie actualisée

3 mars 2011 | Jacques Demers, designer, Jacques Demers Designer

La buanderie actualisée
Laver, sécher, repasser… avec le sourire


Qui dit que la buanderie doit être ennuyante, proche parente du sombre racoin ? Ce mois-ci, je vous propose l’aménagement d’une pièce laboratoire, qui favorise l’efficacité pour s’acquitter des tâches qui y sont associées, et ce, tout en gardant le sourire aux lèvres.




Je remarque que les gens sont rarement emballés à l’idée d’emménager leur buanderie. Résultat ? Cette pièce se retrouve trop souvent négligée dans une demeure. Pourtant, il n’est pas compliqué d’en faire un lieu convivial et agréable à fréquenter.


En premier lieu, cette pièce — que je rebaptiserais laboratoire ou atelier multifonctionnel — nécessite de l’espace. Je suggère donc de lui concéder des dimensions d’au moins 12 pieds par 12 pieds.


Par la suite, son aménagement sera réalisé en concentrant, dans une même zone, les appareils et accessoires en fonction des tâches auxquelles ils sont associés (voir l’encadré). Au centre de la pièce, la présence d’une grande table autour de laquelle la circulation sera aisée fera office de surface de travail. De plus, des pôles seront prévus en divers endroits pour accrocher les cintres et les vêtements.


D’autres détails sont importants : une excellente ventilation pour éviter l’humidité et un bon éclairage naturel. Enfin, suffisamment de rangement — le dessous de la table centrale est notamment pratique à cet effet — est à prévoir.


La qualité des appareils fait TOUTE la différence




Dans la buanderie, je tendrais à moins investir sur le plan des matériaux —préférer la mélamine au bois, par exemple —, afin de miser pleinement sur l’achat d’appareils très performants. Laveuse et sécheuse à chargement frontal sont un incontournable. Les modèles dernier cri intègrent un système qui se charge de détendre les fibres des vêtements et évite le froissage. Tant les fers que les planches à repasser sont offertes dans des gammes professionnelles — dont des planches à jets — et certains appareils à la vapeur sont si efficaces qu’ils permettent d’éviter des visites chez le nettoyeur.


Les zones en bref :


1- Zone de lavage et de trempage : laveuse, évier de type cuve pour le trempage, dont un côté sera incurvé en angle, facilitant le frottage des vêtements. Prévoir de chaque côté de l’évier un espace de comptoir.
*Option pratique : ajouter une base de douche sous un pôle pour l’égouttage des vêtements mouillés.


2- Zone de séchage : sécheuse.


3- Zone de repassage : rangement du fer et des autres appareils; planche à repasser : idéalement, compter l’espace pour qu’elle demeure ouverte en permanence. La planche pliante au mur est moins solide.


4- Zone de pliage : table disposée au centre de la pièce.


5- Zones de transition : une pour accueillir les vêtements à laver, une autre pour ceux en attente de repassage.


Des choix qui favorisent le confort :


  • Un chauffage au plancher si la pièce est située au sous-sol;

  • Le dépôt des vêtements à laver dans des paniers d’osier pour éviter les odeurs;

  • L’installation d’un système audio et d’une télévision;

  • Un soulèvement de la laveuse et de la sécheuse de 12 pouces et un dégagement de 5 pieds à l’avant pour une meilleure ergonomie;

  • Une bonne fenestration;

  • Une sortie vers l’extérieur et l’installation d’une chute à linge.




Le conseil du pro :


  • Prévoyez l’installation des appareils électroménagers le plus près possible d’un mur extérieur de la maison. Vous veillerez ainsi à optimiser leur fonctionnement tout en économisant l’énergie.




-Propos recueillis par Brigitte Trudel

Gérer le consentement