Recherche

Quand la literie fait toute la différence

7 avril 2011 | Jacques Demers, designer, Jacques Demers Designer

Quand la literie fait toute la différence
Nous passons le tiers de notre vie au lit. N’est-ce pas une raison suffisante pour faire les meilleurs choix en matière de literie ?


Nos vies se déroulent en accéléré. D’où nos grands besoins de détente et de repos. Dans cette quête, l’aménagement de la chambre à coucher a beaucoup d’importance. Et une literie de qualité fait toute la différence.


Les draps


Considérez-les comme votre seconde peau. Pour un confort absolu, tenez-vous-en aux matières naturelles. Elles s’adaptent beaucoup mieux que les synthétiques à la température du corps. Je propose le coton — égyptien ou maco (voir en encadré) —, le lin ou la soie.


Dans les textiles, le compte de fils au pouce idéal se situe entre 300 et 400. Et la qualité de la fibre fait foi de tout. Les meilleures proviennent d’Angleterre, d’Allemagne, d’Italie, du Portugal ou de l’Inde, cette dernière étant renommée pour la soie. Et ne vous gênez pas pour toucher les tissus lors de vos achats.


Le duvet ou la couette



Au contraire de la plume qui, bidimensionnelle, emmagasine moins d’air, le duvet, tridimensionnel, gonfle naturellement, absorbe l’humidité et respire bien. Notez que les produits canadiens sont reconnus mondialement. Plus le facteur de gonflement est élevé, plus la couette est légère et isolante. Le duvet d’oies blanches (d’huttérites lorsque élevées à cette seule fin) dépasse la qualité de celui du canard. Les couettes en laine sont plus lourdes et plus chaudes, et celles en soie, plus légères et plus fraîches.


Les oreillers


En duvet, ils offrent de meilleures qualités thermales, mais moins de soutien qu’en plume. La combinaison des deux matériaux représente un bon compromis.


Le plumard ou le matelas de plume
En plume, protégé par le couvre-matelas, il multiplie le confort. Les dimensions de votre drap contour devront tenir compte de sa hauteur.


Reste l’habillage de lit (la housse) proprement dit. Optez pour des teintes colorées ou plus neutres, selon votre personnalité (voir l’encadré). Et rappelez-vous : toutes les composantes de la literie (housse, draps, oreillers, coussins…) contribuent à définir l’esthétisme du décor.



Le secret est dans le maco



Le maco ? C’est la dernière tendance en matière de literie. Cette fibre de qualité supérieure est composée à 98 % de coton et à 2 % d’élasthanne (que l’on trouve aussi dans les vêtements de sport). Résultat : un tissu très chic, très confortable qui respire bien, froisse moins et gagne en volume avec le temps pour devenir encore plus confortable.



Des bémols…



- Les draps en bambou : ils ont connu leur heure de gloire, mais ne sont pas magiques. Leur fibre est fragile, se décolore et s’abîme facilement. On estime leur durée de vie moyenne à la moitié de celle du coton.

  • Les draps en percale : à exclure. C’est une matière bas de gamme, trop synthétique. La fibre respire peu et s’entretient mal.





Habillages de lit tendance



Des motifs


  • Les tissus satinés unis et matelassés

  • Les imprimés à rayures et les broderies

  • Les fleuris à l’européenne

  • Les carreaux légers (pas de tartan)




Des couleurs

©Un Fauteuil pour Deux


  • Les roses, les lilas, les limes, le blanc

  • Les verts, les jaunes, les rouges, les orangés, les indigos

  • Le turquoise, le bleu marine, le noir, le blanc, les roses

  • Le charcoal, le taupe, le blanc, les gris pâles




* Il est au goût du jour de coordonner de façon complémentaire motifs et couleurs des draps et housses.


Le conseil du pro :




Avant d’acheter literie et habillage de lit, déterminez le rôle que vous leur réservez. Certains choix conviennent à des fins décoratives, mais ne font plus l’affaire dès que le confort est visé.


Gérer le consentement