Recherche

SPÉCIAL RÉNOVATIONS – Transformations extrêmes

1 septembre 2011 | Marie-Josée Turcotte

SPÉCIAL RÉNOVATIONS – Transformations extrêmes
Parce que parfois, il est préférable de tout raser pour mieux repartir de zéro…



Une cuisine champêtre pour une maison centenaire



  • Projet réalisé par : Rochon Cuisines et salles de bains






Les propriétaires de cette maison souhaitaient rénover leur cuisine de fond en comble pour deux raisons. En premier lieu, le style trop contemporain ne convenait pas à cette résidence, qui célèbre d’ailleurs ses 100 ans en 2011. Il fallait donc lui redonner son cachet champêtre, sans pour autant tomber dans le rustique à outrance. Pour ce faire, les armoires de cuisine à caisson en merisier laqué de couleur crème, avec une touche de glaise, ont été privilégiées. La mosaïque murale en porcelaine à l’aspect brique, la robinetterie aux formes allongées et arrondies en acier brossé ainsi que les lustres aux accents antiques viennent compléter le décor.




En ce qui a trait au plancher, les propriétaires ont plutôt opté pour une porcelaine italienne de couleur moka aux carreaux de dimensions de 24 x 24, qui apporte une touche de modernité au décor, au même titre que les électroménagers en acier inoxydable.





En second lieu, les propriétaires souhaitaient optimiser l’espace disponible, qui était mal exploité au sein de leur ancienne cuisine. Ainsi, l’espace perdu situé à gauche du réfrigérateur a été récupéré afin d’y installer un garde-manger de style walk-in. Un espace pour la cafetière et le grille-pain a également été prévu. Le four et le micro-ondes ont été transférés de ce côté de la cuisine afin de dégager l’espace pour la surface de cuisson à induction. Enfin, un immense comptoir central en granit a été harmonieusement aménagé pour cuisiner et recevoir, confortablement assis sur des tabourets de cuir.



  • Préparation du chantier : Gereco

  • Porcelaine murale et au plancher : Céragrès

  • Comptoirs : Summum Granit



- Luminaires : Boiteau Luminaire

  • Électroménagers : Miele et Frigidaire

  • Tabourets : La Galerie du Meuble

  • Robinetterie et évier : Thalassa Domicile





Cure de rajeunissement



  • Projet réalisé par : Armoires de cuisine Rolland Mathurin






Dans ce cas-ci, le but des propriétaires était fort simple : rajeunir le style de leur demeure en créant une ambiance plus dynamique. Ils ont donc opté pour un décor contemporain, en privilégiant les teintes neutres, cela afin de pouvoir jouer avec les accessoires de couleur. Qui plus est, les propriétaires, parents de jeunes enfants, ont pris en considération la durabilité et la facilité d’entretien dans le choix de leurs matériaux. Par exemple, les portes d’armoires de style Shaker, bien qu’elles aient l’apparence du bois, sont fabriquées en mélamine. Le comptoir de quartz, de couleur nougat, apporte une touche de luminosité dans la pièce et se marie parfaitement avec les électroménagers, les luminaires, ainsi que les chaises de comptoir en forme de soucoupe. Enfin, le plancher de céramique est d’une grande résistance et s’harmonise avec les stores horizontaux. Opération réussie !


  • Portes d’armoires : Concept Avanti

  • Comptoirs : Ceasar Stone

  • Luminaires : Multi Luminaire Lévis

  • Chaises de comptoir : Arteq





Une cuisine qui renaît de ses ruines



  • Projet réalisé par : Signature Cuisines AC





© Marjorie Roy, Optique Photo


C’est en effet d’une cuisine en très piteux état qu’ont hérité les propriétaires de cette maison du quartier Montcalm. Dans ce cas, il a fallu tout arracher… ou presque. Seul le mur de briques – d’ailleurs magnifiquement préservé – a été conservé et sert de toile de fond à cette pièce revampée avec brio et qui marie de manière on ne peut plus harmonieuse les styles contemporain et rustique. D’un côté, les armoires en merisier laqué blanc, le comptoir en quartz de couleur espresso, les électroménagers en acier inoxydable, les chaises blanches de style moderne; et de l’autre, le comptoir central en bois de noyer, le plancher de bois en érable, les poutres en bois recyclé lamellé (un produit écologique) et l’armoire antique en bois datant de plus de 100 ans.




Par ailleurs, la petite fenêtre désuète a été remplacée par une grande porte-fenêtre qui donne accès à une terrasse extérieure. C’est ce qui s’appelle une véritable transformation extrême ! Mentionnons, en terminant, que cette cuisine a remporté un prix Nobilis 2010 dans la catégorie « Cuisine – Réno 25 000 $ et moins ».


Gérer le consentement