PUBLICITÉ

Cinq trucs simples pour sauver votre peau

2 juin 2014 - Par Rose-Line Brasset

Tout le monde rêve d’avoir une peau saine, un teint éclatant et, surtout, de le conserver longtemps. À cet effet, la plupart des conseils de beauté rejoignent ceux permettant de conserver son organisme en santé.

Cessez de fumer

Non seulement le tabac est mauvais pour la santé, mais il fait aussi vieillir prématurément la peau, que l’on soit un homme ou une femme. « La première mesure anti-âge pour conserver son teint de bébé consiste à cesser immédiatement cette mauvaise habitude, prévient la Dre Monique Bolduc, M.D. Il n’y a pas un seul petit pot de crème au monde qui puisse atténuer les effets néfastes du tabac sur notre peau, qu’on se le dise ! » L’ampleur des dégâts varie, bien sûr, en fonction de l’âge, du nombre d’années passées à fumer et de la quantité de cigarettes fumées par jour. Il n’est donc jamais trop tard pour arrêter.

Buvez beaucoup d’eau

« Notre corps est en majorité constitué d’eau. Pas étonnant qu’en boire suffisamment soit une condition sine qua non pour conserver un teint éclatant à l’instar d’un organisme en santé. Mais combien faut-il en boire ? Un litre par jour ? Deux ? « Il faut satisfaire sa soif chaque fois que celle-ci se fait sentir, point à la ligne, tranche la nutritionniste Guylaine Guèvremont, auteure du livre Mangez !, publié aux Éditions La Presse.

Faites régulièrement de l’exercice

« Il s’agit d’un truc simplissime, mais qui, en plus de favoriser une bonne santé physique et mentale, améliore la circulation sanguine et la régularité intestinale, deux éléments qui contribuent effectivement à la beauté de votre teint », assure la Dre Bolduc.

Dormez suffisamment

La Belle au bois dormant l’avait deviné et quoi de plus simple et économique en matière de truc encore une fois ? Le sommeil permet à nos cellules de se régénérer, et en manquer favorise l’apparition de cernes et de poches sous les yeux. Pour s’en rendre compte, la marque Estée Lauder et le University Hospitals Case Medical Center auraient étudié l’impact des habitudes de sommeil sur la qualité de la peau auprès de deux groupes de 30 femmes âgées de 30 à 49 ans. Un seul des deux groupes aurait été plus ou moins privé de sommeil pendant quatre nuits consécutives. Le résultat ? Des ridules, certaines irrégularités du teint et une perte temporaire d’élasticité de la peau se seraient effectivement révélées de façon significative dans le groupe privé de sommeil. Ah ben, dites donc !

Protégez scrupuleusement votre peau des rayons du soleil

On ne le répétera jamais assez : le soleil est dangereux pour la santé de la peau et altère sa beauté et son élasticité. Selon les études, il serait même responsable de 90 % de son vieillissement. Les UVA sont la principale cause des intolérances solaires, de l'apparition des taches brunes et du vieillissement de la peau, tandis que les UVB sont responsables des coups de soleil et s'attaquent à notre système immunitaire. « Le bronzage est un signe que la peau a subi des dommages cellulaires profonds. Il est déconseillé de se faire bronzer, que ce soit au soleil ou sous les lampes de bronzage artificiel », confirme la Dre Bolduc. Les premiers signes de photovieillissement sont l’apparition de rides fines d’expression sur le front et autour des yeux et de la bouche, ainsi que de taches pigmentaires diverses telles que les taches de rousseur. Une exposition répétée pendant plusieurs années entraîne une augmentation des rides qui se creusent davantage. Les rides d’expression du front deviennent permanentes et sont visibles même lorsque les sourcils ne sont pas froncés. La peau s’épaissit, devient rugueuse et se relâche. Des lentigos solaires (taches de vieillissement) apparaissent sur le visage et les mains. Des petits vaisseaux sanguins dilatés sont souvent visibles sur le nez et les joues (Source : Le Médecin du Québec, volume 46, numéro 10, octobre 2011.)

Pour assurer votre protection, l’Association canadienne de dermatologie recommande de porter un écran solaire à l’indice de protection d’au moins 30, dès que vous mettez le nez dehors, et d’en réappliquer régulièrement pendant la journée.

 

 


[1] Source : Le Médecin du Québec, volume 46, numéro 10, octobre 2011.

 

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 16 novembre au 24 décembre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X