PUBLICITÉ

Pour que le soleil brille à nouveau…

6 septembre 2013 - Par Marie-Josée Turcotte

C’était une journée parfaite d’été. Une journée où
le soleil brillait très fort, où tout ce qu’on avait à
faire se résumait à profiter de ce temps béni qu’on
appelle les vacances. Nous étions loin de la maison,
dans le sud des États-Unis, là où les plages et la
mer se donnent toutes entières. Tout était parfait,
dis-je… jusqu’à cet instant précis où un nuage noir
surgissant de nulle part a entaché le ciel d’un bleu immaculé.

Ce nuage menaçant est venu sous la forme
d’un homme, croisé au tournant d’une allée de
stationnement, alors que nous étions en voiture.
Il a surgi devant nous, au sortir d’un magasin,
accompagné d’une petite rouquine âgée d’à peine
cinq ou six ans. Il lui enserrait le poignet et la tirait,
visiblement en colère. Sans doute pour résister à
son agresseur, elle a fait mine de s’effondrer au
sol. L’homme l’a alors agrippée par la chevelure
et l’a soulevée de sol, ignorant ses hurlements de
douleur.

Nous avons stoppé la voiture et avons fixé
l’homme, qui nous a rendu un regard que je
qualifierais d’assassin. Avant même que nous
n’ayons eu le temps d’absorber cette scène d’une
violence inouïe, le nuage s’était enfui, et le soleil
avec lui… Sur la banquette arrière, ma fillette,
bouleversée, s’est mise à pleurer. « Maman, qu’est-ce
qui va arriver à cette petite fille ? » En une
fraction de seconde, elle avait compris que le soleil
ne brille pas pour tous les enfants et que certains
d’entre eux ne connaissent que le tonnerre et les
éclairs…

Depuis ce jour, je pense souvent à cette mignonne
petite rouquine. Je me demande quelle place
cet homme brutal occupe dans sa vie. J’espère
que l’acte qu’il a commis était isolé, mais j’ai bien
peur que la réalité soit toute autre… Ce geste
déstabilisant et confrontant m’a aussi fait réaliser
à quel point j’ai été une enfant choyée et combien
mes enfants sont mes trésors les plus précieux. Il
devrait toujours en être ainsi…

Et c’est parce que je suis incapable de tolérer l’idée
qu’il puisse en être autrement que j’ai accepté
d’investir temps et énergie pour une cause qui
se préoccupe du bien-être des jeunes enfants, la
Fondation Le Petit Blanchon. Je ne suis pas la
seule…

Le 12 septembre prochain, à LaScène Lebourgneuf,
des gens connus de Québec monteront sur scène
pour chanter en appui à cette cause qui leur tient
tout autant à coeur. Si vous souhaitez l’appuyer,
vous aussi, afin que le nuage se dissipe et que
le beau temps revienne dans la vie de ces petits
trésors, il est encore temps :
www.fondationlepetitblanchon.com

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X