PUBLICITÉ

[HYPERSPORTIVES DE RÊVE] Bugatti Divo « Lady Bug »

17 juin 2022 - Par Luc Gagné

Bienvenue dans le monde des superlatifs sur quatre roues. Remise au monde en 1998 par le géant allemand Volkswagen, ce superbolide se multiplie et fait saliver acheteurs et passionnés par ses performances délirantes. Voici la Bugatti Divo « Lady Bug ».

Bugatti Divo « Lady Bug »

Bugatti, c’est le nom d’une marque française mythique disparue une première fois en 1963, puis relancée brièvement de 1987 à 1995. Puis, en 1998, le géant allemand Volkswagen lui a redonné vie. Depuis, les petites séries de superbolides se multiplient et font saliver acheteurs et passionnés par leurs performances délirantes, le faste de leur habillage et leurs prix astrono-miques. Véritables bijoux d’orfèvres de l’industrie automobile, plusieurs sont personnalisés. La Divo « Lady Bug » en témoigne.

Livrée en 2021 à un acheteur étatsunien (un habitué de la marque, précise le constructeur sans le nommer), sa carrosserie a été décorée d’un motif ins-piré par la carapace d’une coccinelle. Une multitude de losanges (près de 1 600) alignés avec précision marient deux couleurs contrastantes créées par Bugatti pour l’occasion : Rouge « spécial client » et Graphite. Par un savant calcul, ce motif qui s’étend de l’avant vers l’arrière s’harmonise habilement à la silhouette de cette spacieuse biplace. Une hypersportive qui, à l’instar des 39 autres Divo que produira Bugatti, s’anime au son d’un moteur à 16 cylindres en W de 8 litres qui délivre 1 500 chevaux. Voilà ce qu’il faut pour s’offrir une vitesse de pointe de 380 km/h, sans oublier les quelque 6,7 millions de dollars nécessaires pour s’offrir une... cocci-nelle sans pareil !

/France. Modèle lancé en 2018.
/Prix estimé à plus de 6,7 M$ (5 M€).

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 24 novembre au 23 décembre 2022
Du 8 septembre au 29 décembre 2022
Du 25 novembre au 31 décembre 2022
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ