PUBLICITÉ

Le sabot de Denver

18 juin 2021 - Par Marie-Josée Turcotte, éditrice

© Marjorie Roy, Optique Photo

Enfin, notre discipline à tous commence à porter fruit ! Doucement, la vie semble vouloir reprendre un cours (presque) normal.

Nous pouvons de nouveau aller au restaurant (quel bonheur !), revoir la famille et les amis (même si encore en nombre limité et dans un contexte sécurisé), nous déplacer d’une région à l’autre afin d’explorer ce qui se passe au-delà des frontières de notre cour et de notre ville, retourner au gym et revisiter nos commerces locaux. Tout cela fait un bien immense à notre moral et nous aide à sortir de cet état de langueur qui, à l’instar d’un sabot de Denver, nous a trop souvent empêchés d’avancer au cours des 15 derniers mois.

Si la situation continue de s’améliorer, tous les espoirs sont permis pour un retour graduel des rassemblements, moyens et grands, l’automne prochain. Une salle de concert ou de cinéma bondée, un stade survolté, une pièce de théâtre à guichets fermés… C’est fou comme c’est devenu excitant tout à coup !

Nous sommes aussi plusieurs à nous imaginer dans le prochain avion en partance pour le sud, l’Europe, l’Asie… peu importe ! Pourvu que l’on puisse partir (et revenir surtout) le cœur et l’esprit légers.

Plusieurs d’entre nous rêvons également au retour des rencontres de travail en mode « présentiel », aux discussions spontanées devant la cafetière du bureau, aux 5 à 7 entre collègues organisés à la dernière minute qui permettent de nouer ces liens si précieux avec les gens qui nous entourent. Serrer des mains, faire la bise et des câlins : suis-je la seule à qui cela manque cruellement ? Ces gestes qui paraissaient si naturels et anodins il y a à peine un an et demi seront, à n’en point douter, l’ultime étape d’un retour complet à la normale. Mais nous n’en sommes pas encore là.

Voilà pourquoi il est si important, cet été, de continuer à faire preuve de discipline pour qu’un jour prochain, le mot « pandémie » ne soit qu’un très mauvais souvenir à classer dans la même catégorie que les mots « distanciation sociale », « zone rouge » et « confinement ».

Sur ce, je vous souhaite un très bel été à tous et à toutes ! Continuez d’encourager notre industrie touristique, de même que nos commerçants de Québec et du Québec, et au plaisir de vous retrouver cet automne… dans une activité sociale près de chez nous !

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 15 juin au 6 septembre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ