PUBLICITÉ

FINANCE - Préparer sa succession d’entreprise

9 décembre 2021 - Par Olivier B. Ampleman, Financière Banque Nationale , Antoine Boulanger, Financière Banque Nationale

Dans tout parcours en affaires, le transfert d’une entreprise constitue une étape décisive et complexe. Pour l’entrepreneur, cette opération demande d’être bien préparée et orchestrée longtemps d’avance. Pour faire de ce processus crucial un succès, voici quelques conseils.

01/ Déterminez l’échéance de vente de votre entreprise et vos objectifs

Même si vous êtes très occupé, il est essentiel d’être prévoyant, car cela vous permettra de maximiser vos chances de réaliser vos objectifs et d’assurer la pérennité de votre entreprise.
À cet égard, vous devrez répondre à plusieurs questions :
● Souhaitez-vous vendre à des membres de votre famille, à des employés clés, ou encore à un acheteur externe ?
● Seriez-vous prêt à écarter des membres de votre famille de votre succession pour assurer la survie de votre entreprise ?
● Combien de temps serez-vous disposé à consacrer à la transition avant, mais aussi après la conclusion de la vente ?
● De quel montant aurez-vous besoin pour assurer vos objectifs de retraite ?

02/ Identifiez vos successeurs et mettez en place un plan de transition

Une fois vos successeurs identifiés, vous devrez mettre en place un plan de transition afin que le transfert s’effectue en douceur. Il sera important de définir vos attentes, celles de vos successeurs, de déterminer leurs besoins en formation et expérience, en plus d’élaborer un échéancier pour les différentes étapes de la transmission de vos pouvoirs et de votre retrait.

Il vous faudra vérifier si vos successeurs ont la capacité financière de vous racheter ou si vous devrez les financer. Une fois votre plan formulé, celui-ci devra faire l’objet d’un suivi et être mis à jour lorsque des changements – internes ou dans votre marché – le nécessiteront.

03/ Impliquez des conseillers tout au long du processus

Vous devriez d’abord consulter votre conseiller en gestion de patrimoine, qui vous aidera à confirmer si la vente de votre entreprise vous permettra d’atteindre vos objectifs. Aussi, il ciblera certains enjeux et vous accompagnera en collaborant avec d’autres professionnels :
- un fiscaliste pour orchestrer la vente de façon à minimiser vos impôts ;
- un avocat pour mettre en place la transaction et préparer ou ajuster une convention d’actionnaires au besoin ;
- un notaire afin de mettre à jour votre plan successoral et votre testament ;
- un banquier si vous devez vous investir dans la structure de financement pour assurer la transaction ;
- un évaluateur d’entreprise pour vous aider à déterminer la juste valeur marchande de votre entreprise ;
- et si nécessaire, un courtier en entreprise afin de trouver des acquéreurs potentiels.

Ceux-ci devraient être consultés bien avant le moment de la transaction. Ils pourront ainsi mettre à profit tous les outils à leur disposition, notamment pour l’aspect fiscal. Nous vous conseillons de faire affaire avec des experts, car ici, il n’y a pas de place pour l’improvisation.

Pour en savoir davantage : fbngp.ca | gestionpatrimoineabl.ca

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 24 novembre au 23 décembre 2022
Du 8 septembre au 29 décembre 2022
Du 25 novembre au 31 décembre 2022
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ