PUBLICITÉ

Salon de l’auto de Québec - Édition HORS SÉRIE

8 février 2012 - Par Pierre Paul-Hus

Pour le pur plaisir de conduire…

Il est rare que le magazine PRESTIGE propose des éditions hors série, les bonnes associations de mission et de contenu n’étant pas si fréquentes. Néanmoins, cela arrive parfois, et vous en avez ici un bel exemple.

Lorsque la Corporation des concessionnaires automobiles de la régionale de Québec, entre autres organisatrice du Salon de l’auto de Québec, nous a approchés afin que PRESTIGE devienne le « véhicule » du programme officiel du 31e Salon de l’auto de Québec, nous n’avons pas hésité longtemps. Grâce à nos chroniques mensuelles, qui mettent à l’avant-plan le plaisir de conduire, nous étions déjà bien au fait que le milieu de l’automobile se veut dynamique et recèle de magnifiques spécimens sur quatre roues.

Il ne nous restait donc qu’à élargir la formule et à développer un contenu encore plus poussé et captivant pour tous les amoureux des voitures. Pour ce faire, nous sommes allés chercher les meilleurs chroniqueurs automobiles par l’entremise de notre fidèle collaborateur, Frédéric Masse, qui a porté le chapeau de rédacteur en chef pour cette édition spéciale. Vous verrez, il a travaillé très fort, et ce, jusqu’à la toute dernière minute, afin de proposer ce magazine hors série que je vous invite dès maintenant à consulter en cliquant sur ce lien (plusieurs articles s’ajouteront au fil des heures) :

http://www.magazineprestige.com/-Salon-de-l-auto-de-Quebec-2012-.html

Évidemment, je ne saurais assez vous recommander de vous « propulser » à ce 31e Salon de l’auto de Québec, qui aura lieu du 6 au 11 mars prochains, afin d’aller admirer de plus près ce que l’industrie de l’automobile a de mieux à vous offrir cette année. Et en parlant d’industrie… peut-être serez-vous étonné, tout comme moi, d’apprendre qu’à Québec seulement, le chiffre d’affaires des ventes automobiles est évalué à plus de trois milliards de dollars ? En 2010, ce sont plus de 68 000 voitures, toutes marques confondues et à l’exception des camions lourds, qui ont trouvé preneurs sur notre territoire. À l’échelle provinciale, on franchit le cap du 425 000. C’est ce qu’on appelle une industrie qui roule à toute allure… même si parfois, c’est sur une route sinueuse.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 28 novembre au 24 décembre 2020
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X