Recherche

Alexandra Leduc et Marie Roussel, Antidote Médias

18 juin 2024 | Johanne Martin

Alexandra Leduc et Marie Roussel, Antidote Médias

© Jacques Fortin, Antidote Médias

Alexandra Leduc, vice-présidente aux ventes

Toutes deux se disent carriéristes, mais visent un équilibre entre leur vie personnelle et professionnelle. Jeunes gestionnaires créatives chez Antidote Médias, Alexandra Leduc et Marie Roussel souhaitent inciter d’autres femmes à exercer leur leadership.

LE LEADERSHIP AU FÉMININ

ALEXANDRA LEDUC, VICE-PRÉSIDENTE AUX VENTES CHEZ ANTIDOTE MÉDIAS

UNE NOUVELLE AVENTURE QUI LUI RESSEMBLE

« Les femmes dans les rôles de gestion, ce sera peut- être cela le défi d’avenir… Nous aurons sans doute besoin qu’il y en ait davantage. Les réalités liées aux ressources humaines occuperont plus de place avec les nouvelles générations qui arriveront sur le marché du travail. Il faudra beaucoup de flexibilité et d’adaptation ! »

Vice-présidente aux ventes chez Antidote Médias depuis janvier, Alexandra Leduc fait ainsi valoir certaines des qualités que devront posséder les dirigeants au cours des prochaines années et que réunissent généralement les femmes gestionnaires. Forte d’une expérience dans les médias traditionnels à Québec, plus particulièrement dans le monde de la radio, la bachelière en communication y a agi comme conseillère publicitaire durant dix ans.

« Par la suite, j’ai relevé un défi de gestion d’équipe dans une importante maison d’édition de la région avant qu'Antidote me propose la vice-présidence des ventes, poursuit-elle. Ça me faisait revenir un peu plus dans le milieu local, dans tout ce que j’aimais : être proche des clients, faire rayonner les entreprises d’ici et mettre également les entrepreneurs en lumière; cette toute nouvelle aventure me ressemblait donc beaucoup ! »

ORGANISATION ET FORCE DE CARACTÈRE

Alexandra évoque maintenant l’ambitieuse tâche d’élaborer une structure efficace pour une entreprise en pleine croissance, de rallier l’équipe autour d’une vision en implantant des processus, et ce, dans un souci de préserver le plaisir au travail. À ses yeux, cela exige de l’organisation et une force de caractère. Et c’est là qu’elle déploie son leadership, que la jeune femme de 35 ans a développé en évoluant dans un univers majoritairement masculin.

« Je trouve qu’aujourd’hui, dans toutes les sphères de leur vie, les femmes sont confrontées à de grandes pressions pour surperformer, conclut la vice-présidente aux ventes. Plusieurs personnes dans mon entourage croient que je ne veux pas d’enfants, mais ce n’est pas du tout le cas, sauf qu’avec mes nouvelles responsabilités, je vais peut-être attendre un an ou deux… Si c’est mon conjoint qui avait été à ma place, cette discussion aurait-elle eu lieu ? »

MARIE ROUSSEL, VICE-PRÉSIDENTE AUX OPÉRATIONS CHEZ ANTIDOTE MÉDIAS

PAVER LA VOIE ET EN INSPIRER D’AUTRES

Âgée de 27 ans seulement, Marie Roussel en est déjà à sa quatrième année de carrière chez Antidote Médias. En voie de devenir la toute première associée féminine – et la plus jeune – dans l’entreprise, elle voit grand. Vice-présidente aux opérations, Marie espère ouvrir la voie, projeter une image positive et épanouie de femme gestionnaire.

D’abord coordonnatrice aux communications lorsqu’elle a intégré Antidote, Marie Roussel a ensuite été promue directrice des affaires numériques pour finalement occuper le poste de vice-présidente aux opérations et devenir associée. Une ascension rapide pour celle qui est détentrice d’un baccalauréat en sciences de la consommation et d’un MBA en marketing numérique. Malgré tout, elle admet être de celles qui se laissent plutôt porter par le courant.

« J’ai tendance à y aller au jour le jour, lance-t-elle d’entrée de jeu. Je saisis les occasions sur le moment, quand elles se présentent. En ce qui concerne le travail, cependant, j’ai une vision : l’entreprise étant de nature plus traditionnelle dans les médias, j’ai intérêt à continuer la croissance de son univers numérique. Dans le contexte médiatique difficile qui est le nôtre à Québec et dans la province, je suis sincèrement convaincue que c’est la chose à faire ! »

DES DÉFIS QUI L’ENTHOUSIASMENT

À l’égard du fonctionnement de l’entreprise, Marie souhaite évidemment que l’équipe poursuive sa progression, qu’elle se structure et que les différents services maximisent leur efficacité. Au cours des quatre dernières années, le nombre d’employés chez Antidote Médias est passé de 30 à plus de 70. Cet essor suscite beaucoup de gestion et d’optimisation des processus, mais la jeune gestionnaire accueille ce défi avec enthousiasme et en fait une source de motivation.

« Autrement, je veux donner espoir à d’autres personnes qu’il est possible d’être carriériste tout en s’accordant la priorité, termine la nouvelle associée. Je me sens très investie dans mon travail, mais j’aspire à trouver un juste équilibre entre ma carrière et ma vie personnelle. Je souhaite être une alliée pour les autres femmes et leur donner la parole, puis les accompagner. C’est une mission que j’essaie d’endosser au quotidien. »

Pour en savoir davantage :

6500, boul. Pierre-Bertrand, bureau 200, Québec |

rêver

Gérer le consentement