Recherche

Geneviève Morin, MP2B Assurance

18 juin 2024 | Gilles Levasseur

Geneviève Morin, MP2B Assurance

© Michael Monaco, photographe

Geneviève Morin, vice-présidente, cautionnement

Originaire de Québec, ville à laquelle elle est toujours très attachée, Geneviève Morin évolue, depuis bientôt 20 ans, comme un poisson dans l’eau dans le monde de l’assurance. Associée au sein du cabinet de courtage MP2B, dont le siège social a pignon sur rue à Laval, elle n’a pas manqué d’audace en 2016 en acceptant l’invitation de son collègue Mathieu Brunet, fils du fondateur, de prendre part au rachat de ce bureau créé en 1995. Geneviève y est aujourd’hui vice-présidente en cautionnement et courtier en assurance de dommages des entreprises. « Le cautionnement, explique-t-elle, est le laissez-passer qui qualifie, dans les étapes de la soumission à l’exécution de contrats publics, les entreprises de construction qui forment l’essentiel de notre clientèle. »

Nous pourrions presque dire qu’elle est tombée dans la potion magique étant petite... En effet, Geneviève Morin a un oncle et une tante qui évoluaient dans le domaine de l’assurance, et lorsqu’elle était jeune, elle se faisait une joie d’aller remplacer à la réception du bureau de courtage où celle-ci travaillait, à Québec. Ayant toujours craqué pour les chiffres, elle opte pour l’actuariat au sortir du cégep, mais bifurque vers la gestion de risque en assurance lorsqu’un chasseur de têtes la recrute pendant sa formation universitaire pour développer à Québec un bureau pour l’assureur montréalais Jevco.

« Pendant six ans, se souvient-elle, je travaillais à temps plein en assurance tout en poursuivant mon baccalauréat sans compter mes heures en restauration. Puis en 2012, je me suis établie à Montréal pour me spécialiser en cautionnement, mais mon employeur a fait l’objet d’une acquisition. C’est à ce moment qu’Alain Messier, actionnaire de MP2B à l’époque, m’a invitée à me joindre à ce cabinet que je connaissais déjà bien, car il s’agissait non seulement d’un client majeur de Jevco, mais aussi du cabinet familial de mon ami Mathieu Brunet. Je n’ai jamais regretté ma décision de passer du côté du courtage, et surtout d’avoir participé au rachat de l’entreprise, leader québécois en cautionnement et assurance de dommages des entreprises. »

Rangée du haut :
Louis-Claude Trudel, président;
Karine Berlangieri, directrice, cautionnement;
Jeanne Nguyen, directrice, assurance des particuliers;
Pierre Thibodeau, vice-président, finances et administration, et Mirella Delle Donne, directrice, assurance des entreprises.

Rangée du bas :
Geneviève Morin, vice-présidente, cautionnement, et Mathieu Brunet, vice-président, assurance.
© Michael Monaco, photographe

UNE ÉTUDE DÉTAILLÉE

Au Québec, dans le système d’octroi au plus bas soumissionnaire conforme qui est le nôtre, l’étape du cautionnement garantit aux donneurs d’ordre que les entreprises choisies seront en mesure de respecter leurs engagements, à défaut de quoi l’assureur interviendra. L’importance des sommes en jeu requiert une analyse exhaustive qui va bien au-delà de la santé financière. « Nous examinons aussi en détail le caractère de l'entreprise, son histoire et son évolution, ainsi que sa capacité organisationnelle, explique Mme Morin. Quand on délivre un cautionnement, on sait que l’entreprise concernée sera capable de mener à terme le contrat. »

UN CABINET INDÉPENDANT

Depuis le processus de transaction par les pairs initié par le quatuor en 2016, dont Pierre Thibodeau et Louis-Claude Trudel, actuel président, et qui s’est conclu en seulement huit mois, l’entreprise a vécu une importante croissance d’une part en procédant à plusieurs acquisitions, notamment en matière d’assurance des particuliers (le cabinet compte d’ailleurs une courtière à Québec), et d’autre part en développant des spécialités.

C’est le cas du secteur maritime incluant la pêche, l’aviation, le cinéma, les cliniques médicales et les événements spéciaux dont les sports motorisés, notamment le Grand Prix de Trois-Rivières. Bref, l’éventail de domaines est large de même que la diversité des assureurs auxquels l’entreprise est associée. En effet, MP2B tient à conserver son indépendance vis-à-vis des grands assureurs en multipliant les ententes avec de nouveaux partenaires. « Par exemple, en assurance des particuliers, nous nous engageons à vous présenter trois soumissions provenant d’autant d’assureurs différents, insiste Geneviève Morin. Ce qui nous démarque vraiment de la concurrence, c’est notre service hautement personnalisé. Nos clients apprécient que l’on s’occupe des détails, comme les entrepreneurs que nous assurons en grand nombre et qui savent que nous sommes toujours là pour eux, même la nuit. Nouveauté récente, nous avons une ressource précieuse entièrement dédiée aux réclamations pour vulgariser l’information et rassurer la clientèle à l’interne. »

VALEURS FAMILIALES ET ÉQUIPE DE DIRECTION 100 % FÉMININE

Fondé dans un contexte familial, le cabinet MP2B a conservé les valeurs qui permettent le développement personnel et le maintien d’une ambiance de travail positive, exempte de distance hiérarchique. Respect, intégrité, professionnalisme, collaboration et communauté, autant de valeurs qui sous-tendent la vision de l’équipe, qui consiste à demeurer un leader de renommée toujours grandissante en solutions d’assurance et cautionnement de qualité, simplifiées et actuelles, dans l’écoute et le respect des exigences des clients. Fait à noter, la firme compte une équipe de direction entièrement féminine. Directrice du cautionnement, Karine Berlangieri est présente depuis plus de 20 ans, alors que la directrice en assurance commerciale, Mirella Delle Donne, y travaille depuis plus de 15 ans. Quant à Jeanne Nguyen, directrice en assurance des particuliers, elle est entrée en poste à la suite de l’acquisition du cabinet de son père. « D’ailleurs, ajoute Mme Morin, nous avons plus de femmes que d’hommes au sein de notre équipe, nous nous démarquons également à cet égard. »

MP2B a toujours visé la valorisation du rôle du courtier d’assurance. « À l’ère de la recherche du meilleur prix en ligne, Internet ne pourra jamais remplacer les services personnalisés d’un courtier expérimenté et consciencieux, surtout dans les secteurs spécialisés que nous desservons, assure l’associé Mathieu Brunet. Par exemple, nos entrepreneurs en construction ne peuvent se permettre de consacrer des semaines de travail à négocier la meilleure couverture possible pour leurs activités. Telle est notre raison d’être. Voilà pourquoi nos clients nous accordent leur confiance depuis bientôt trois décennies. »

Pour en savoir davantage :

2500, boul. Daniel-Johnson, bureau 510, Laval

rêver

Gérer le consentement