PUBLICITÉ

CLASSE AFFAIRES DÉCEMBRE 2020

LES GRANDS QUÉBÉCOIS 2020 - Dr Michel Maziade : Donner de l’espoir en psychiatrie

3 décembre 2020 - Par Johanne Martin

Grâce aux recherches sur les racines infantiles de la schizophrénie, de la dépression majeure, du trouble bipolaire et à la pensée innovante du Dr Michel Maziade, l’offre de traitements précoces aux familles est en voie de se renouveler. L’apparition de ces maladies pourra être retardée, parfois même prévenue, et la sévérité, être réduite.

À la fois chercheur et clinicien, le Dr Maziade est aussi fondateur et a été directeur du Centre de recherche CERVO de 1987 à 2013. Pionnier de la génétique psychiatrique au Canada, il a mené des études longitudinales et transversales pendant plus de 40 ans sur des familles touchées et a découvert que les enfants à risque de schizophrénie et de maladie bipolaire présentent très tôt certains indicateurs de dysfonctions du cerveau les rendant vulnérables.

« Je voulais avoir contribué à ce que la maladie ne soit plus une fatalité, donner de l’espoir. » - Dr Michel Maziade, professeur titulaire de psychiatrie à la Faculté de médecine de l’Université Laval et Grand Québécois dans le secteur de la santé.

« Si je continue, c’est pour créer une pérennité, pour que les objectifs qui ont été les miens se perpétuent en recherche et en clinique. Il y a eu beaucoup de développement, mais la recherche en psychiatrie a démarré 35 ans après les autres spécialités. Je voulais avoir contribué à ce que la maladie ne soit plus une fatalité, donner de l’espoir », commente le bâtisseur de l’un des 20 meilleurs centres mondiaux en neurosciences et en santé mentale.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X