Recherche

[EN PAGE COUVERTURE] Lévesque Électroménagers : La passion du commerce de détail

14 septembre 2023 | Gilles Levasseur

[EN PAGE COUVERTURE] Lévesque Électroménagers : La passion du commerce de détail

En 1985, à seulement 17 ans, Karl Desbiens a le coup de foudre pour le commerce de détail en travaillant chez Baptiste Touchatou. Rapidement, il se voit faire carrière chez Canac Marquis-Grenier (maintenant Canac), qui vient d’acquérir la quincaillerie de Charlesbourg. Il entreprend donc les études appropriées, notamment en administration à l’Université Laval. Son objectif est déjà clair : devenir un jour directeur général de la compagnie, but qu’il atteindra finalement en 2015 après en avoir patiemment gravi tous les échelons pendant une trentaine d’années. Puis, en 2017, un nouveau défi l’interpelle : posséder sa propre entreprise. Il acquiert donc Lévesque Électroménagers, de Beauport, afin de lui insuffler un nouvel élan. L’homme d’affaires partage depuis 2020— partenariat gagnant-gagnant — l’édifice occupé par la Galerie du Meuble sur la rue de Courcelette. À deux pas de là, le magasin Canac de la rue Marie-de-L’Incarnation lui rappelle sans cesse le chemin parcouru, comme s’il représentait le pont entre hier et aujourd’hui. Résumé d’un parcours conjuguant réussite, audace, résilience, confiance, vision et persévérance.





©Marjorie Roy, Optique Photo



« Je ne veux pas évoluer dans la cour très majoritaire de la course aux rabais sans service, mais plutôt rejoindre la clientèle qui recherche une expérience unique dans un endroit qui l’est tout autant, en privilégiant la dimension humaine. » - Karl Desbiens, propriétaire de Lévesque Électroménagers.


À l’entrée des deux succursales de Lévesque Électroménagers, le slogan En toute confiance illustre cet état d’esprit qui a toujours caractérisé Karl Desbiens. Confiant en soi et en la vie, il est convaincu qu’une attitude positive attire les personnes logeant à la même enseigne. Après avoir fait le tour du jardin chez Canac, il a eu envie de mettre tout son bagage dans la balance pour que Lévesque Électroménagers devienne une référence dans ce domaine hautement concurrentiel où n’évoluent que de gros joueurs. Mais la route a été parsemée d’embûches qui ont mis à l’épreuve sa capacité à surmonter les difficultés. « Aucun bailleur de fonds ne croyait en mon projet compte tenu des risques, raconte M. Desbiens, de sorte que j’ai dû faire, à 48 ans, un all-in et y investir tout ce que je possédais pour concrétiser mon rêve. Durant les trois années du redressement, alors que j’étais lié par un bail à Beauport, j’ai dû repenser l’entreprise, sa raison d’être sur le marché et surtout comment devenir "unique". » Ce qualificatif deviendra le moteur de sa réflexion.


Quand le destin s’en mêle



Durant le mois suivant l’acquisition de l’entreprise, une proposition inattendue s’offre à Karl Desbiens. Luc St-Cyr, président de la Galerie du Meuble, lui suggère une cohabitation dans ses locaux. « C’était une occasion en or de joindre nos spécialités. » Les atomes crochus entre les deux hommes aboutissent rapidement à une entente et, grâce à un prêt du Centre financier aux entreprises de Desjardins (PPE), Lévesque Électroménagers entame l’aménagement des lieux à l’hiver 2020 en vue d’une ouverture en juin de la même année. « Je dis souvent que l’idée de Luc m’a mis sur la map », avoue M. Desbiens. Puis, la pandémie a frappé et s’est avérée, contre toute attente, un incroyable tremplin pour les commerces liés au cocooning. « Cette période de chambardement dans le marché a été pour moi une occasion inespérée de recruter des conseiller(ère)s de carrière de grande qualité chez mes concurrents. Pour devenir la référence, tu dois t’entourer des meilleurs. On ne devient pas numéro 1 avec des numéros 2, c’est mathématique ! », s’exclame M. Desbiens. À partir de l’ouverture du nouveau magasin, le vent a tourné et les ventes ont explosé, à tel point que certains fournisseurs se demandent encore ce qui se passe dans cette petite entreprise de Québec. « En 2017, alors que j’achetais un commerce à reconstruire, qui aurait pu dire qu’au printemps 2023 j’inaugurerais un second magasin sur la rive sud, à la tête des ponts ? »


« En 2017, alors que j’achetais un commerce à reconstruire, qui aurait pu dire qu’au printemps 2023, j’inaugurerais un second magasin sur la rive sud, à la tête des ponts ? »


Signe de la croissance de l’entreprise, depuis l’aménagement dans les nouveaux locaux en 2020, la superficie de l’entrepôt de Lévesque Électroménagers a dû être ajustée afin de soutenir la croissance, déménageant à quatre reprises. Celui-ci couvre aujourd’hui 25 000 pi2, de sorte qu’il demeurera fonctionnel lors de l’agrandissement du magasin de Québec, qui passera de 6 500 à 8 000 pi2 au début de 2024, et soutiendra d’éventuelles expansions de la bannière.






La toute nouvelle succursale de Saint-Romuald, avec son design moderne, met tout en œuvre pour que les clients vivent une expérience dont ils se souviendront et qui stimulera leur goût pour le beau et la qualité.




Se distinguer



Afin de parvenir à ce succès, Karl Desbiens explique avoir profondément analysé le monde des électroménagers. « Les stratégies qui propulsent les ventes me passionnent depuis mes tout premiers débuts dans le commerce de détail. J’ai toujours cherché à comprendre les besoins de la clientèle et ainsi trouver des angles d’approche différents de ceux de la concurrence. J’ai donc choisi d’être un vrai spécialiste de la vente et conseils en électroménagers. Nous ne vendons que ça. Je ne veux pas évoluer dans la cour très majoritaire de la course aux rabais sans service, mais plutôt rejoindre la clientèle qui recherche une expérience unique dans un endroit qui l’est tout autant, en privilégiant la dimension humaine. Plutôt que vendre de simples boîtes, nous proposons des électroménagers distinctifs que les clients peuvent voir et toucher, afin d’en apprécier la qualité et ainsi les imaginer dans leur chez-soi, le tout à des prix très concurrentiels. Ajoutez-y le meilleur service et la plus vaste sélection, c’est ce qui nous distingue. »


Signe de la croissance de l’entreprise, le magasin de Québec passera de 6 500 à 8 000 pi2 au début de 2024. Autrement dit, encore plus de choix ! ©Marjorie Roy, Optique Photo



Casa Bertazzoni



Ouverte en juin 2020, la Casa Bertazzoni constitue le parfait exemple de cette capacité de Lévesque Électroménagers à se distinguer. Pour parvenir à convaincre le célèbre fabricant italien d’ouvrir à Québec sa toute première cuisine complète en Amérique du Nord, Karl Desbiens a l’idée d’une vidéo 3D qu’il fait concevoir et qu’il présente lui-même à la famille Bertazzoni lors d’une exposition à Las Vegas. « Non seulement les dirigeants ont fini par accepter, raconte-t-il, mais ils ont ajouté d’autres vitrines du genre à San Francisco et à Vancouver. » À Québec, cette cuisine très haut de gamme couvre 800 pi2 et réunit les appareils vedettes de la marque riche d’une histoire totalisant 140 années, parcours qu’une grande murale raconte sur place, de quoi faire écarquiller les yeux ! Le fabricant italien s’en félicite d’ailleurs, avec des ventes qui ont atteint des sommets dès les six premiers mois suivant l’ouverture de cet espace de vente distinctif.


Toute première cuisine complète en Amérique du Nord du célèbre fabricant italien, la Casa Bertazzoni de la succursale de Québec constitue le parfait exemple de cette capacité de Lévesque Électroménagers à se distinguer. Cette live kitchen permet aussi de tenir des événements, dont des cocktails dinatoires et des activités réunissant des chefs. ©Marjorie Roy, Optique Photo



Marquer l’imagination



Déambuler chez Lévesque Électroménagers est en soi une expérience très particulière qui donne l’impression de visiter une exposition, à l’image de ce que propose sous le même toit La Galerie du Meuble. Les designers intérieurs ainsi que les cuisinistes de la région et de l’extérieur adorent faire découvrir ces lieux à leurs clients, car ils savent qu’ils seront heureux d’avoir été référencés chez Lévesque. Si les grandes marques populaires comme LG, Kitchenaid, Whirlpool, GE et autres sont présentes, des signatures plus nichées en mettent plein la vue. C’est le cas de cette cuisine Thermador, la plus imposante au Québec, tout comme celle griffée Fulgor Milano, ou encore les appareils Miele, de même que les autres marques prestigieuses qui s’ajouteront l’année prochaine.



Chez Lévesque Électroménagers, des signatures nichées en mettent plein la vue, dont la marque Miele. ©Marjorie Roy, Optique Photo



Pour la cuisine Thermador, les designers du fabricant ont conçu un aménagement qui respecte les particularités de l’immeuble, dont une hotte qui refuse de camoufler une porte vieille de 140 ans qui donne tant de cachet à la succursale de Québec. « Certains fabricants proposent, par exemple, des cuisinières que le client peut personnaliser selon ses préférences, précise M. Desbiens. Nous disposons également d’une live kitchen entièrement fonctionnelle, où nous tenons nos événements, dont des cocktails dinatoires et des activités réunissant des chefs. Bref, nous mettons tout en œuvre pour que nos clients vivent une expérience dont ils se souviendront et qui stimulera leur goût pour le beau et la qualité. Voilà pourquoi nos conseiller(ère)s sont des spécialistes en mesure de les informer afin qu’ils prennent des décisions éclairées. Quand je me rappelle mon premier week-end comme propriétaire, alors que nous n’avions vendu qu’un modeste micro-ondes en deux jours à Beauport, je me réjouis du chemin parcouru contre vents et marées. L’entreprise avait déjà un nom; j’avais envie qu’elle trouve sa place. Il ne manquait que la bonne stratégie d’affaires. »


Pour en savoir davantage ou pour magasiner :



QUÉBEC : 19, rue de Courcelette
SAINT-ROMUALD : 1232, rue de La Concorde
418 663-4605 │ [email protected]levesqueelectro.com

___________________________________________________________________


À lire également :



- La Galerie du Meuble et Lévesque Électroménagers : une cohabitation fructueuse























rêver

Gérer le consentement